myball体育

General Electric pousse765salariésd'Alstomvers la sortie


2019-08-04 03:22:00

General Electric pousse765salariésd'Alstomvers la sortie

Industrie Ce plan de restructurationimmédiatnesemblepasémouvoirlegouvernement,quipréfèrenevoir que les mille promesses d'embauches。

Lepavillonfrançaisquiflottait sur Alstom Power estdevenuétats-unien。 Àpeinehuitsemainesaprèsavoirdéfinitivementacrésdedix milliards d'euroslesactivitésénergiedugroupe Alstom,legroupeaméricainGeneralElectric annonce la suppression de 6 500 emplois en Europe entre 2016 et 2017,soit 20%des effectifs,dont 765 en法国sous forme de«départsvolontaires»。 Unvéritablecoupdans le dosdesalariésquitravaillentàfabriquerdes turbines,deséoliennesettoutes sortesderéseauxélectriques。 Ils sont 35 000 en Europe,et c'est dans l'Estépublicainque la nouvelleesttombéemercredi。 «Cequi nous importe,c'est de faire respecter les 1000créationsdepostesquiétaientprévuesdansl'accord»,déclaréStéphaneLeFoll,porte-parole du gouvernement,la sortie du Conseil des ministres。 Arnaud Montebourg avait eneffetrarachéinextremis un accord dans ce sens,en son temps。 DucôtédeGeneral Electric,l'on assure d'ailleurs que la promesse sera tenuedecréer1000 emplois en France d'icià201。Emmanuel Macron lui-mêmeavaitassuréquele rachat n'occasionnerait aucun licenciement。 Les syndicats CGT et CFE-CGC dupôleénergied'Alstomontdénoncémercredirien d'autre qu'«un plan de licenciements boursiers»。 Pour Laurent Santoire(CGT),cette forme de restructuration ne vise«qu'àaugmenterla valeur de l'action General Electric»。 Il y voit,interrogéparl'AFP,la marque delapremièreétapedudémantèlementdesactivitésAlstoménergiesenFrance et en Europe»。 Et il est formel:il s'agit de«toiletterlamariée»avant de«revendrelesactivitésquin'atteindront pasunetriveabilitéde16%»。 «Legouvernementfrançaisn'apasverrouilléledevenir d'Alstom et donc le devenir delafilièreénergétique! »s'insurge la CGT。 LaCFDTévoqueun«gâchis»qui«pendait au nez»。

Deux网站françaisseraientansés:Levallois-Perret(Hauts-de-Seine),avec 418postesmenacés,majoritairement danslesactivitésnucléairesetle management,et lepôleindustrilield'AlstomBoileràMassy(Essonne),qui compte113salariéset quin est luipromisàfermeturepourdélocalisationdesactivitésenAngleterre,affirme la CFE-CGC。

Les组织syndicales qui sesontrencontréesencomitédegroupeeuropéenenappellent au soutien de tout lesyndicateuropéenIndustriall。

Laurence Mauriaucourt