myball体育

Acte v.Macron n'apaséteintlacontestation


2019-08-27 03:19:16

Acte v.Macron n'apaséteintlacontestation

Aprèslediscoursprésidentieletmalgréleserviceaprès-venteassuréparlamajorité,nombre de gilets jaunescontinuaientàdireleurdetermination hier sur les ronds-points。 La gauche et des syndicats appellentaussiàlamobilization。

Toutavaitétébienallchestrépourménagerlasurpriseetdésamorcerlemouvement。 Devant les 23 milliondetéléspectateursquiont suivi l'allocution d'Emmanuel Macron lundi soir,les 100 eurosannoncéspourlessalariésauSmicétaientcensésfaireleur petit effet。 «on n'est pas dupes»,pouvait-on entender danslafouléesurles ronds-pointstampés。 Et pour cause,de l'aveumaêmehierduprésidentdel'Assembléeationale,Richard Ferrand,lesannoncesprésidentiellessont«uneaccélération,ni(un)virage,ni(un)changement»。

Alors parmi les gilets jaunes,nombreux sont ceux quirestentdéterminés。 Sur le rond-point de Loches(Indre-et-Loire)oùdescabanes de palettessontérigéesdepuisle 17 novembre,les occupants sentent l'entourloupeàpropingde ces fameux 100eurosupplémentaires。 «Il va prendre aux pauvres pour donner aux pauvres»,résumeMichel(*),en touillant les plats de choucroute et de couscous qui chauffent sur les braises du barbecue。 Aprèsavoirtravaillédanslesfermesà14ans,dansleschampignonnières,puis en usine,lerertitésemobilize pourlapremièrefois。 «J'ai 1 080欧元dereciteaprèsquarante-six ans de boulot。 在ne s'en sort pas»,souffle-t-il pudiquement。

«Je savais que ce serait du pipeau»

La prime de fin d'annéeaubon vouloir des patrons ne convainc pas non plus。 «Au bout de dix ans d'ancienneté,je ne touche que 10 euros de prime de fin d'année。 Mêmesielleestraxmentée,çanefera pas grand-chosen,mais je n'ycroismêmepas»,commente Laure qui travaille dans un centre d'appels。 Àdescentainesdekilomètresplusau nord,l'accueil des annonces d'Emmanuel Macron n'est pas plus chaleureux。 «Je ne le regarde pas,je ne peux plus le voir。 Je savais que ce serait du pipeau。 Lacolèresereporte sur lui carilrererésentecequ'ondéteste。 Je vois de la souffrance humaine partout»,raconte Patricia,enuvaliditéaprèsavoirétéouvrièredansune usine agroalimentaire。 Avec elle sur le rond-point des Quatre-CheminsàSOmain,dans le Nord,Sébastien,auchômagedepisdeux mois,ajoute:«La fameuse prime,tout le monde ne l'aura pas。 Celui qui touche 1 350欧元标准杆mois l'aura-t-il? Et pourtant,il ne s'en sort pas mieux。 La解决方案,c'est d'augmenter tous les salaires,en majorant le taux horaire。 »Ici,non plus la motiv n'est pasentamée:«Certains fontdescréditspourvivre et manger,lamisèregrandit。 Mais les moutons sesontéveillés,tant mieux»,lance Gilbert qui sera enretraiteàlafin de l'année。

Sur les plateauxdetélévision,en revanche,des gilets jaunes«libres»tentent de temporiser。 «onestàl'heureoùilfaut sortir intelligemment du mouvement»,plaide ainsi Jacline Mouraudappelantàune«trêve»。 «Il faut变压器运输车在ne peutpasdédmmentlecontinueràdeuxpasdeNoël,pleindecommerçantsvontmettrelaclésousla porte,je ne veux pas me rendre Responsablededépôtsdebilan»,ajoute-t-elle。 Le discours n'est pas sans rappeler celui delamajorité:«Si les gilets jaunes veulent continuer leur mobilization,je pense qu'ils doivent trouver un type de mobilization quinepénalisepasles commerces des centers-villes et des centers-bourgs en cettepériodedefin d'annéetrèsimportantepournotreactivitééconomiqueetpour l'emploi。 Nousavonsdéjàdespertes de plusieurs milliards d'euros»,insistait,hier,ledéputéLaRem,Matthieu Orphelin。

«Comme tous mes camarades gilets jaunesj'appelleàl'acteV»

Tandis que les marcheurssontrampésàfaireleserviceaprès-vente,àl'instardu premier ministre hier devantlesdéputés,le reste de la droite tente de tirersonépingledujeu。 Difficile quand une des mesures phares,ladesfiscalisation des heuressupplémentaires,est ressortie des limbes de la Sarkozye et de son«Travailler plus pour gagner plus»de 2007. Ou encore quand le specterduministèredel'Immigration et de l'Identitéreternationalale plane sur lediscoursprésidentiel(lire page 11)。 Mais LR是一个深受欢迎的儿童角:«Pas de la sur le financement ou la baissedesdépensespubliques,on lalapoussièrelesle tapis,on repousse les choses»,n'apasmanquédereleverleprésidentdugroupe des députésLR,Christian Jacob,hier matin,sur France Inter。 Le chef de l'État,dont les ministresn'ontessédele marteler,pourtantprévoule coup etglisséla«maîtrisedesdépensespubliques»entre deux signaux rassurants pour le patronat et les plus riches。 Pour faire bonne mesure,l'Élyséeaprécisé,danslafouléedeson discours,que les annonces ne«remettent pas en cause lamaîtrisedelacépensepublique»。 Comme le Modem dont la porte-parole SarahElHaïryestimeque«l'acte v ne doitpasêtredansla rue»,mais«autour de la table des concertations»,LR est raccord avec LaRem sur ce point:«Je pense qu 'àunfowndonné,il faut lever le camp des ronds-points,il faut reprendre la vie»,déclaréÉricWoerth。

Àgauche,au contraire,le«présidentdesriches»en pris pour son grade。 «Toutes les mesuresannoncées»seront«payéesparles contribuables etlesassuréssociaux,aucune par les grandes fortunes,ni les profit»,dénonceJean-LucMélenchon(FI)。 «C'est trop tard et c'est trop d'entourloupes et c'estpourçadequemobilization va continuer»,renchéritOlivierBesancenot(NPA)。 «Le cap n'estpasmodifié! Le nouveau monde,c'est“retour vers le futur”»,juge aussi Olivier Faure dont la formation afinalementdécidédesejoindreàlamotion de censure(lire ci-contre)des communistes et des insoumis。 Dans ce camp-là,on estime que des points ont d'oresetdéjàétémarquésetqu'il faut pousser l'avantage。 «Avec l'annonce de l'annulation de la hausse de la CSG pourlesreceité·e·s modetes,leprésidentdelaRépublique是一个非常重要的人。 Preuve est faite que la mobilization actuelleestécisive»,constate notamment Fabien Roussel(PCF),quiappelleàcequ'elle se poursuive。

Àl'verse,biensûr,«il est temps de se remettre au travail»,selon le Medef。 Sans很惊讶,l'组织patronalesefélicitedemesures«denatureàrépondreauxattentesexrpéséssanspénaliserlacompétitivitédesentreprises»。 Côtésyndicatsdesalariés,l'avis n'est pastoutàfaitlemême。 Si la CFDT salue une«premièreréponsepourles plus modestes»qui en appelle«d'autresàl'issdedédatreationaletdesdébatsterritoriauxqueleprésident确认»,Solidaires et la CGT se montrent beaucoup plus critiquesetmobilisés。 «Ses petites短语dont il s'est repenti,ou presque,ce ne sont pas des erreurs de communication,c'est naturel。 Parce qu'il ne comprend paslesproxlèmesdesFrançais,il ne comprend paslesproxlèmesdefin de mois,dechômage»,juge Philippe Martinez,secrétairegénéraldela CGT。 C'est d'ailleurs«un discours pour rien pour toutes celles et ceux qui ont dumalàvivreau quotidien»,quedénoncelesyndicat。 La CGT appelle donc«àpoursuivreles mobilisationsetàagirpardesgrèvesdansles entreprises et des manifeations le14décembre»。 «Les seules“réponses”deMacronàlasouffrance sociale se limitentdoncàdela poudre aux yeuxetàdesmiettes»,estimeégalementÉricBeynel,de Solidaires。 «Constat sans surprise qui confirme sibesoinétaitqu'ilfaut amplifier et faire converger les mobilisations actuelles pour la justice sociale et fiscale»,ajoute-t-il,appelant«àfairedu vendredi14décembreunejournéedegrèveinterprofessionnelleetàrejoindre le samedi15décembrelesmobilisations des gilets jaunes»。 Loin d'êtreisfade la seule annulation de la hausse de la CSG pour lespensionnésquitouchent moins de 2 000欧元,neuf organizationsderegités(CGT,FO,CFCT,CFE-CGC,Solidaires,FSU,FGR-FP,LSR ,UNRPA Ensemble&solidaires)invitent ellesaussiàgagnerla rue,le mardi18décembre。 Dèshier,lycéensetétudiantsorganizientun«mardi noir»(里拉第6页)。 Et samedi,un nouveau rendez-vous demeurebienàl'ordredu jour。 «Ils peuvent toujours faire des mesurettes,nous faire croire qu'ils augmentent le Smic alorsqu'enéalitéilsvont taper dans les cotisations sociales(...)。 Pour moi,c'estcomplètementrendonet comme tous mes camarades gilets jaunes de Francej'appelleàl'acteV,samedi prochain,àParis»,résumeChristopheCouderc,un gilet jaune de Paris。 Macron n'en a pas fini avec les mobilisations。

(*)Leprénomaétémodifié。
Julia Hamlaoui avec Ludovic Finez et Olivier Morin