myball体育

对话社交,导致toujours ......


2019-09-13 05:16:07

对话社交,导致toujours ......

réforme。 Le gouvernement en un toilettage de la concertation avec les partenaires sociaux,sans toucherauxrèglesdevenuesobololètesdufonctionnement actuel。

Et rebelote! Dominique de Villepin aannoncé,lundi soir,l'augmentation de la prime pour l'emploi et l'instauration d'unchèquetransport,autant de mesures prises au nomdesalariésmaissansconcertionspréalablesaveveleursreprésentants。 Pourtant,dans l'enourage du premier ministre,on ne plusfaitmystèredela«bourde CPE»。 La chute vertigineusedepopularitéquia suivi cette crise finalement perdue impose au premier ministre de se racheter une conduite。 Matignon adoncondécidédefaire delaréformedudialogue social de des grands chantiers delarentrée。 Aprèsdesrencontresbilatéralesdébutjuillet entre les partenaires sociaux et le premier ministre,unenouvellesériederendez-vous avec Jean-Louis Borloo,ministre delaCohésionociale,GérardLarcher,ministre de l'Emploi,et Christian Jacob,ministre de la Fauction publique,démarreaujourd'hui。 La CGT et la CFDT ouvrent le bal。 «Le gouvernement essaie de montrer qu'il tirelesleçonsduCPE mais refuse d'aborder les questions principales,cellesquifâchent»,prévientBernardThibault,secrétairegénéraldela CGT。

Syndicats dubitatifs

有效,倾诉政治,«l'objectif,c'est deparlerméthode»,confie un membre du cabinetdeGérardLarcher。 Chetier dans lecadrefixéparlespréconisationsdurapport Chertier,«Pour une modernization du dialogue social»,remis en mars dernier,duquel le gouvernement extirpe les pistes d'évolutionlesplus consensuelles possibles。

Il s'agit en premier lieu de faireleménagedansles instances de concertation。 Les syndicats sont globalementouvertsàladiscussion sur cet aspect。 Les choses secompliquentdéjàcontactantla«mise en place d'undocialpartagédeséformes»,sorte decalendrierfi​​xéparavance entre le gouvernement et les partenaires sociaux concernantlesréformessocialesàvenir。 Si Marcel Grignard,CFDT国家委员会,委员会主席提议«utile pour confronter les points de vue surlesréformesocialesdont lepaysàsosoin»,Jean-Claude Mailly s'affirme contre l'idéede«s'enfermer dans un程序»。 LesecrétairegénéraldeFO y voit le risque de“passer d'une logiquededébatconffictoire,base deladémocratie,àunelogique consensuelle»。 Pasdidéàl'idéededonner delalisisilitéauxchantiersàouvrir»,Jacques Voisin se montre aussi dubitatif。 Leprésidentdela CFTC pointe de possibles«effets pervers»,comme,par egmple,ne pas pouvoir soumettre de nouvelles propositionsdenégociationsquandl'actualitél'exige。 Comme lui,Alain Olive,secrétairegénéraldel'UNSA,souhaite garder de la«souplesse»et de l'autonomie。 Bernard Thibault qui voit«beaucoup de flou dans cette affaire»,considèrequecette proposition ne peut pas«êtreuneéchappatoirepourle pouvoir politique enrenvoyantàdesnégociationsdesdécisionsqu'ilpourrait prendre。 »

Letroisièmechantierapparaîtleplus consensuel。 Il suscite de nombreuses问题。 Lors de son介入du 14 juillet,leprésidentdelaRépublique,exigéque«dorénavant,par la loi,il ne soit plus de de toucher au Code du travail sans avoireupréalablementuneconcertation»。 GérardLarcherva donc proposer d'instaurer un«tempsréservé»àlavenavantuneréformeence domaine。 «C'est le BA BA deladémocratie,on nedevitomomépasavoiràendiscuter! »,s'agace Jean-Claude Mailly。 «Il s'agit - Effectivement d'un principe de base»,renchéritBernardThibault qui souhaite toutefois que la concertation ait lieu«sur l'ensemble des sujets concernant la viedessalariés»,pas seulement sur le Code du travail。

Les responsables syndicaux s'attachentmoinsàcommenterla mesure quesesconséquences:faut-ilredéfinirlesompétencesdel'Étatetcellesquirelèventdespartenaires sociaux? Que penser delalégitimitéd'accordsconclus aveclesrèglesactitlesoùlepoids des syndicatsquinégocientnerepose pas sur le votedesalallaés? En cas d'accord,lelégislateurdoit-il le retranscrire tel quel dans une loi? (第3页)。

Refonder

ladémocratie?

Pour les syndicats,les vraies questionrestentàvenir。 «Discud du dialogue social sans le reste,c'est un peu artificiel», - regrette Alain Olive。 MarcelGrignardconsidèrecomme«une bonne nouvelle que le gouvernement s'engage»sur un terrain qui tientparticulièrementàcoeuràlaCFDT,maisreconnaîtque«tout le specter»d'unerénovationdeladémocratie - sociale est loin d'êtrecouvert 。 «on fait delasémantique,c'est l'arbre qui cachelaforêt»,proteste Jean-Claude Mailly,tandis que laCGTconsidèrequ'ilest difficilederéformer对话社交«sans se poser la question delalégitimitédes组织qui signent des accords,sans traiterleprostlèmedeslibertéssyndicalesniavancersérieusementssurles conditions devaliditédesaccords»。

Paule Masson